François COUTANT, éleveur en Bio de vaches allaitantes en Maine et Loire, cherche à aller plus loin que les normes Bio. Elles lui imposent 60 % de nourriture produites sur l’exploitation, il cherche à atteindre 100 % et n’est pas loin d’y parvenir. Encore plus important, il ne laboure pas, action autorisée mais aujourd’hui mise en cause car très dommageable à la biodiversité des sols. Son témoignage nous éclaire sur les difficultés qu’il est parvenu à surmonter.

PS : Il fait de la vente directe sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/viande.bio.9